Présentation des « jeunes recrues » de la RSA

Jeunes Recrues

Récemment, la revue Insurance Business Canada a nommé ses Jeunes recrues de 2017, dont font partie deux étoiles montantes de la RSA du Canada.

Amanda Billen, aide-rédactrice production et Sylvain Rhéaume, rédacteur production pour l’assurance des entreprises à la RSA ont tous deux été nommés jeunes recrues par Insurance Business Canada. Ce prix est décerné aux professionnels d’assurance à rendement élevé de moins de 35 ans.

Amanda et Sylvain se sont entretenus avec CourtierRSA.ca au sujet de leur carrière dans le domaine de l’assurance.

1. Qu’est-ce que ça fait d’être nommé l’une des jeunes recrues d’Insurance Business?

AB : C’est un honneur pour moi d’être reconnue comme l’une des jeunes recrues d’Insurance Business. C’est plutôt spécial d’être reconnue parmi les plus brillants de l’industrie.

SR : C’est un grand privilège. Je suis chanceux de travailler avec des collègues et des mentors qui m’aident au quotidien et qui croient en moi.

2. Pourquoi avez-vous choisi une carrière dans le domaine de l’assurance?

AB : Après l'université, je gérais un restaurant lorsqu’un ami de la famille m’a fait connaître l’industrie de l’assurance. Mon parcours vers l’assurance a débuté dans l’équipe des initiatives spéciales à la RSA, où je travaillais sur la conversion d’un système, puis je suis rapidement passée au poste d’aide-rédactrice production technique au sein de l’équipe de l’assurance Bris des machines (BDM). Une fois au service BDM, j’en ai appris davantage sur l’industrie de l’assurance et sur les nombreux aspects où je pouvais mettre mes connaissances en pratique. C’est dans ce rôle que l’industrie de l’assurance a suscité mon intérêt et, peu de temps après, j’ai obtenu un poste d’aide-rédactrice production.

SR : Travailler dans le domaine de l’assurance n’est pas le rêve de la plupart des enfants à moins d’avoir été marqués par des proches qui ont travaillé dans cette industrie. À mon avis, nous trouvons souvent deux types de personnes employées dans le secteur de l’assurance : celles qui possèdent une connaissance avancée de ce domaine intéressant grâce à leurs parents et celles qui, ayant travaillé dans d’autres secteurs, ont ensuite découvert ce marché très prometteur. Ma motivation me vient d’ailleurs. Lorsque j'étudiais à l’université, j’ai pu découvrir les nombreuses possibilités d’emploi qu’offrait ce domaine et j’ai décidé de choisir le secteur de l’assurance comme profession.

3. Quel est le « secret » de votre réussite? Et comment continuez-vous de réussir année après année?

AB : Je travaille fort et je profite de toutes les occasions d’élargir mes connaissances. J’ai assumé de nouvelles tâches en dirigeant conjointement le concours de vente croisée BDM de 2016 au sein de la RSA et j’ai contribué aux rapports financiers, ce qui m’a permis d’assurer ma réussite. Je ne refuse jamais un nouveau défi.

SR : Mon emploi me demande beaucoup d’énergie et de concentration. Je m’efforce d’écouter attentivement les besoins de mes clients, de les évaluer avec précision, et de dresser un portrait réaliste de ce que la société peut leur apporter dans un délai juste et acceptable pour les deux parties.

4. Comment la RSA contribue-t-elle à votre réussite?

AB : La RSA dans son ensemble favorise la croissance et le perfectionnement de ses employés, et cela prévaut particulièrement dans l’équipe de l’assurance Bris des machines. L’équipe BDM a grandement contribué à ma réussite dans l’industrie de l’assurance. Il s’agit d’un milieu très collaboratif où toute l’équipe offre son aide, sa rétroaction et son expertise. L’aide n’est jamais bien loin dans le service BDM!

SR : La RSA me donne des dossiers difficiles qui exigent du travail d’équipe et de la précision. J’aime relever ces défis, collaborer avec mes collègues et acquérir des compétences liées à mon domaine de travail.

5. Quels conseils donneriez-vous aux jeunes professionnels du secteur de l’assurance qui commencent leur carrière dans l’industrie?

AB : Saisissez toutes les occasions d’apprendre et dépassez-vous! Si ce n’est pas éprouvant, ça ne vous change pas.

SR : Cette industrie offre des occasions de carrière stimulantes, ainsi qu’une approche humaine axée sur l’établissement de relations d’affaires et l’implication sociale.